girl

ImprimerImprimerEnvoyer par emailEnvoyer par emailTélécharger en PDFTélécharger en PDF

Elle a la voix qui nasille et pourtant rien ne laisse présager que cette danseuse est un garçon. Rien jusqu’aux moments où le réalisateur (dont c’est un premier film) s’attarde sur la transformation lente du corps de l’adolescence avec tous les enjeux de détestation de sa propre génitalité. Le récit de « Girl » aurait pu choisir la dramatisation absolue d’un parcours d’acceptation de son changement d’identité. En réalité, le scénario installe son regard dans une famille où le père isolé se sacrifie totalement au projet de sa fille, sans se soucier un seul instant des quand dira-t-on. Il ne juge pas, et sans doute qu’il est l’un des personnages les plus importants et attachants de ce film.

Il y a aussi la bataille que la jeune-fille engage pour devenir une danseuse professionnelle. Cet aspect du film n’est pas des plus originaux. On a déjà vu de nombreuses fois au cinéma les efforts que les jeunes-gens déploient pour parvenir à leurs fins sportives ou artistiques, comme le premier long-métrage de Damien Chazelle « Whiplash » totalement magnifique. Ce n’est sans doute pas la partie la plus intéressante du film, sinon que cette lutte pour la réussite est liée inévitablement au combat que la jeune-fille mène contre son propre corps, bousculé par les hormones.

Les enjeux relationnels provoqués par la transformation du corps et de l’identité sexuelle sont plutôt bien montrés dans la mesure où le réalisateur refuse tout autant l’angélisme naïf que le rejet brutal. On comprend ô combien l’évolution personnelle de cette adolescente est liée aux difficultés à rentrer en relation avec les personnes de son âge, particulièrement lorsqu’il s’agit des premiers émois amoureux.

« Girl » est un film très abouti pour une première œuvre. C’est surtout un acte politique humaniste et militant qui ouvre le cinéma à une réalité méconnue du grand public à l’interface des questions de discrimination et de droit à la différence.

Ajouter un commentaire

You must have JavaScript enabled to use this form.

CAPTCHA
Cette case à cocher permet d'éviter le spam